Romandismes: en forêt mots déjà parus
PIVE  nom féminin

1. Fruit des conifères; (en particulier) cône de pin ou de sapin. Pives de pin, de sapin, d'arolle, de mélèze. Sec comme une pive. Ramasser des pives pour allumer un feu. Des pives et de la darre comme décorations de Noël. Déraper, glisser sur des pives. Se lancer des pives.
"Il y a aujourd'hui un an que la mère d'Aloïs est morte. Thérèse porte une couronne rustique qu'elle a faite de branches de sapin et de pives sur la tombe d'Elvine. Elle dépose aussi une petite croix sur celle du père."
A.-L. Chappuis, La Moisson sans grain, 1961, p.105. .

"Le saviez-vous? Il faut trois ans pour qu'une "pive" prenne l'aspect brun clair qu'on lui connaît avant de tomber dans la mousse de la forêt. [...] La première année, la "pive" fleurit. La seconde, le fruit mûrit et prend une couleur rouge-violette [...]. Enfin, la troisième année, elle tombe de l'arbre."
Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais, 24 juin 1975.

"Longtemps à l'avance, nous préparions ou plus exactement bricolions de petites garnitures à suspendre à l'arbre: pives vernies, noix dorées, angelots découpés dans du papier de fête. Nous décorions la pièce avec du gui, du houx, du sapin blanc, de belles pommes vigoureusement astiquées."
Femina, 8 août 1976, p.101.

Remarque: L'équivalent du français de réference pomme de pin n'est guère utilisé en Suisse romande à l'oral, mais on le rencontre à l'occasion dans la littérature.

2. (figuré; locution verbale). Envoyer aux pives, envoyer au diable, envoyer promener. Va aux pives, va au diable; fiche le camp.
"Quand on s'aime, on se marie et si quelqu'un met les bâtons dans les roues, on l'envoie aux pives!"
M. Métral, Les Racines de la colère, 1971, p.138.

  • Premières attestation en Suisse romande: 1713. Romandisme emblématique d'origine dialectale, il s'est imposé en français régional même dans les régions qui connaissaient un autre type. En France, on retrouve une forte concentration d'attestations de ce type dans le Doubs et le Jura, dans les patois comme en français régional; en Haute-Savoie, c'est plutôt le dérivé pivot(t)e qui domine, mais on retrouve pive dans certains points non éloignés de la frontière suisse.

© Editions Zoé, Genève, 1997
En raison du format de cette rubrique, les articles sont parfois abrégés par la rédaction de Lexicon Planet, en particulier en ce qui concerne les variantes, citations, notes étymologiques et remarques. La consultation de l'ouvrage original est indispensable pour tout travail de recherche (visitez la cyberlibrairie bol.com pour commande en ligne).